Comment l'alimentation influence-t-elle le microbiote et votre santé ?

Ils sont aujourd’hui dans la lumière en raison de leurs bienfaits supposés sur notre santé, et pourtant il n’est pas toujours aisé de distinguer leurs rôles et leurs différences – quand ce ne sont pas leurs noms. Essentiels à l’organisme, probiotiques et prébiotiques sont ce que l’on qualifie de bonnes bactéries, apportées par l’alimentation pour offrir robustesse et protection à notre système digestif. 

Le rôle des probiotiques sur l'organisme 

Pour commencer, il faut savoir que probiotiques et prébiotiques jouent tous deux une influence sur ce qu’on appelle le microbiote. Ce terme désigne l’ensemble des micro-organismes responsables de la formation de la flore intestinale. Localisée dans le système digestif (principalement dans le colon et l’intestin grêle), l’action protectrice des bactéries qui composent le microbiote intestinal est particulièrement bénéfique à l’organisme, en ce sens où elle participe à l’élimination des bactéries pathogènes propagatrices de maladies (diabète, maladie de Crohn…) et troubles de la digestion (ballonnement, constipation…), dans les urines et dans les selles. Pour prévenir au maximum ces petits et grands désagréments, il faut donc impérativement procéder à l’équilibre de sa flore intestinale.

Pour ce faire, il faut compter sur les probiotiques. Micro-organismes au cœur de la composition du microbiote, Les probiotiques se retrouvent le plus généralement sous la forme de ferments lactiques – présents notamment dans le fromage et le yaourt – et assurent une bonne digestion des aliments ingérés dans le corps.

Leur action protège le système digestif contre les inflammations, prévient l’intolérance au lactose, l’eczéma, ainsi que les infections vaginales et urogénitales. Les probiotiques sont naturellement présents dans de nombreuses sources alimentaires : on en trouve notamment dans les olives, les cornichons, la choucroute crue, le pain au levain ou encore certains dérivés du soja.

Il est important de bien choisir ce que l’on consomme, car si nous nous alimentons d’une mauvaise manière, la flore intestinale risque alors de subir un déséquilibre résultant de l’accumulation d’une trop grande quantité de bactéries et autres molécules qui ne devraient pas l’influencer en situation normale. C’est pourquoi une alimentation saine et variée permettra la croissance des probiotiques là où une alimentation riche en produits ultra-transformés (et par conséquent nutritionnellement pauvres), en sucres ou en matières grasses ira développer les bactéries nocives du système digestif qui vous rendront plus vulnérable. C’est ici que vont rentrer en jeu les prébiotiques.

De l’intérêt de bien choisir son alimentation en prébiotiques

Les prébiotiques sont des fibres naturelles présentes dans les aliments végétaux. Une fois ingérés, ils constituent une source d’énergie pour le microbiote de l’organisme qui peut alors les consommer, les digérer et se développer grâce à eux. Leur action participe à la croissance des probiotiques, ce qui en retour assainit la flore intestinale et améliore l’assimilation de certains nutriments, notamment les minéraux comme le calcium et le magnésium. Vous l’avez compris, une alimentation riche en prébiotiques joue un rôle décisif dans le maintien d’une bonne santé chez l’être humain.

Majoritairement apportées par les fibres végétales qui abondent en glucides, il est préconisé de consommer fruits, céréales, légumes et légumineuses pour satisfaire à la fonction protectrice du microbiote intestinal. Un régime alimentaire complémentaire foisonnant d’amidon résistant aura, en plus de reproduire l’effet positif d’une fibre sur l’organisme, aussi l’avantage de pouvoir contrôler la glycémie et apaiser le sentiment de faim lors de la digestion. L’amidon résistant est un composant alimentaire que l’on peut notamment retrouver dans la famille des légumineuses.  

Tomates et probiotiques  Les tomates contiennent des prébiotiques

Pour terminer ce tour d’horizon, il nous apparaît essentiel d’encourager l’expérimentation de différentes fibres afin d’identifier celles qui correspondent le mieux à votre microbiote intestinal, sa composition et ses réactions pouvant varier d’un individu à l’autre.

Dans le souci de vous procurer tous les nutriments dont vous avez besoin, nous proposons chez inoa des recettes à bases d'ingrédients riches en prébiotiques : ail, amandes, avoine, graines de lin, pois chiche et graines de sarrasin.

Article précédent
Article suivant

Nos produits

Fermer (esc)

🎁 Cadeau de bienvenue 🎁

 -10% sur votre première commande avec le code inoa10 

Age verification

By clicking enter you are verifying that you are old enough to consume alcohol.

Recherche

Panier

Votre panier est vide.
Boutique