Où trouver les meilleures sources d’antioxydants dans notre alimentation ?

On le sonne souvent comme un rappel, il est pourtant toujours utile de réaffirmer que nos habitudes alimentaires peuvent réellement influencer la tenue en bonne santé de notre organisme, jusqu’à la moindre de ses cellules. Cet enjeu de santé se traduit parfaitement dans la confrontation entre deux types de molécules qui peuplent nos corps : les radicaux libres et les antioxydants. Un conflit interne arbitré par ce que nous consommons.
 
Les radicaux libres sont des substances nées de réactions chimiques dans le corps en présence d’oxygène.
Elles sont donc inévitables à l’organisme. Ce sont en fait des atomes instables qui, afin de se stabiliser, agissent sur les molécules du corps en les aliénant à leur tour. Sans action extérieure, cette réaction en chaîne engendre un stress oxydatif qui entraînerait à terme la destruction des cellules saines, productrices d’énergie pour les organes. En conséquence, les radicaux libres favorisent l’apparition de sérieuses pathologies, parmi lesquelles figurent différentes formes de cancer, des maladies inflammatoires et cardiovasculaires.
 
Pour empêcher l’oxydation des substances chimiques dans l’organisme, les antioxydants représentent le remède naturel adéquat. Leur action sur les cellules permet de rompre le processus de multiplication des radicaux libres. Pour contrer la nocivité de leurs effets, l’organisme est capable d’en produire lui-même, en des quantités néanmoins insuffisantes. C’est donc par voie alimentaire que s’opère l’apport nécessaire du corps en composés antioxydants, éléments essentiels à la bonne marche du système immunitaire. Entre autres bienfaits, ceux-ci sont capables de prévenir le vieillissement des cellules.
 

Face aux radicaux libres, une grande variété d’antioxydants 

Pour en assurer la consommation, il convient d’adopter une alimentation riche en vitamines, sels minéraux et polyphénols. L’excellente synergie de ces molécules complémentaires permet à l’organisme de combattre efficacement les radicaux libres.
 
Associées ensemble, la vitamine C et la vitamine E présentent l’intérêt de réduire de façon significative le niveau de stress oxydatif – ce qui constitue une excellente défense contre les accidents cardiovasculaires et vasculaires cérébraux. La vitamine A, aussi appelée bêta-carotène, favorise quant à elle la prévention de certains types de cancers.
 
D’autres composés antioxydants agissent exactement de la même manière qu’une vitamine. C’est le cas de la coenzyme Q10, une molécule naturelle dont le rôle consiste à renforcer la production d’énergie sur le plan cellulaire.
Elle provient de sources alimentaires variées telles que la viande, le poisson, les huiles de soya et de canola, les noix et les graines.
 
Le sélénium constitue le principal type de sels minéraux (ou oligo-éléments) antioxydants. Son action sur l’organisme consiste non seulement à régénérer les vitamines E et C, mais aussi à entrer dans la structure d’enzymes antioxydantes capables d’éradiquer en quantité les radicaux libres excédentaires dans le corps.
On en trouve dans la viande et certains végétaux.
 
Ce sont néanmoins les polyphénols qui représentent la meilleure source naturelle en antioxydants, tant ils recouvrent l’ensemble des aspects positifs attendus sur l’organisme.
Les plus répandus d’entre eux sont les flavonoïdes, des composés organiques présents dans les végétaux qui aident à renforcer le système immunitaire.
 

Pour profiter des antioxydants, un régime alimentaire complet et varié

Dans l’alimentation, les composés antioxydants sont plus communément apportés par des légumes (artichaut, brocoli, chou, épinard, carotte) et des fruits comme les agrumes, les fraises, les myrtilles, les pommes ou encore les baies de goji. Les fruits oléagineux comme les noix, les noisettes et les amandes en sont aussi très bien pourvus, et les légumineuses ne sont pas en reste puisque les lentilles et les haricots rouges possèdent également de belles propriétés antioxydantes. On en retrouve aussi dans certaines épices comme le curcuma, la cannelle ou le clou de girofle.
 
Devant toutes ces possibilités, comment sélectionner les meilleurs aliments à consommer dans le cadre d’un régime alimentaire riche en antioxydants ? Il faut en fait se référer à l’indice ORAC (Oxygen Radical Absorbance Capacity), dont le principe consiste à mesurer la capacité d’un aliment à absorber les radicaux libres – autrement dit son pouvoir antioxydant.
 
Parmi les meilleurs pourvoyeurs en antioxydants, on trouve notamment l’origan (indice ORAC de 175292 pour une portion de 100 g), le basilic séché (indice ORAC de 61063 pour 100 g), les baies d'açaï (indice ORAC de 102700 pour 100 g), les noix de pécan (indice ORAC de 17940 pour 100 g), mais aussi le chocolat noir (indice ORAC de 20816 pour 100 g), un aliment riche en catéchine – un antioxydant très efficace pour ralentir le vieillissement des cellules.
 
Chez inoa, la santé par la nutrition est un enjeu qui nous tient à cœur. C’est pourquoi nous proposons dans nos recettes des ingrédients à haute teneur en antioxydants comme les amandes, le basilic séché et le chocolat noir.
Article précédent
Article suivant

Nos produits

Fermer (esc)

🎁 Cadeau de bienvenue 🎁

 -10% sur votre première commande avec le code inoa10 

Age verification

By clicking enter you are verifying that you are old enough to consume alcohol.

Recherche

Panier

Votre panier est vide.
Boutique